Un soirée pas comme les autres

IMG_20131228_232338

Cette année, je travaille le 31 décembre et comme je travaille la nuit, pas de fête pour moi…

Alors j’ai essayé d’en profiter un max pendant les vacances pour pouvoir compenser.

Je vous raconte donc mes péripéties: des rencontres fortuites, des bons petits plats, des découvertes…

Nous sommes donc parti samedi après midi sans but, nous avons marché, marché… pendant des heures dans Paris… ce qui au final est très sympa puisqu’on le fait très peu et qu’il y a toujours des coins qu’on connaît peu ou pas.

Finalement, nous nous sommes arrêté dans un bar avec des bières originales Rue St Denis ou nous avons rencontré 3 gars portugais et brésilien, Paris et ces rencontres improbable j’adore !

Nous avons ensuite été mangé au Lézard, petit bistrot parisien, conseillé par les amis avec qui nous étions. Jolie surprise, mon deuxième tartare au couteau… savoureux…

Puis direction le Trianon pour aller voir un pote, qui y bosse… on fait donc un tour, on monte sur la scène… très sympa…(surtout quand on a déjà été en concert là bas) je suis presque une star (les photos le prouve !), on s’arrête dans l’escalier on plaisante pas mal avec un mec très sympa qui a une tête qui nous dit fortement quelque chose … Finalement il s’avère que nous le connaissons bien, pour l’avoir vu dans notre petit écran… enfin Bref… mystère…

On finit dans un bar pas Tip Top épuisé de notre journée…

Je résumerais cette journée par « Bref… j’ai été au Trianon… »

Publicités

Tartare au couteau

20131231-161501.jpg

Cette année mon chéri et moi, nous avons été bien gâté, je vous montrerais tout ça bientôt car n’ayant pas de place dans le train je n’ai pas encore récupéré tous mes cadeaux.

Dans les nombreux cadeaux que mon cher et tendre a eu , il y a avait un livre de recettes de tartares au couteau, une idée venant de moi, un peu intéressée je l’avoue car j’adore également les tartares.

Ce livre est très complet, les recettes sont très appétissantes et originales et il explique la découpe du tartare au couteau.

Nous avons donc testé une recette de ce livre hier « le tartare au 3 épices »

C’était « à se taper le cul par terre », subtil mélange de paprika, gingembre et tabasco avec une viande fondante et gouteuse.

Nous avons été acheter une pièce de faux filet, que nous avons découpé, la découpe est peu longue cela prend 20 min environ, il faut retirer toutes les nervures pour que la viande soit la plus tendre possible. L’idéal est le coeur de rumsteack mais à 19H20 on prend ce qu’il y a !

Accompagné d’une purée maison et d’un verre de chablis.

Splendide !

20131231-161510.jpg

Décoloration maison

Aujourd’hui, grosse catastrophe capillaire 2 jours avant Noël c’est pas terrible !

Comme vous avez pu le remarquer je me décolore les cheveux, les premières fois je l’ai fait chez le coiffeur donc c’était bien blond, mais le problème c’est que cela demande de l’entretien, il faut y retourner toutes les 3 semaines et je n’ai ni le temps, ni les moyens financiers !

J’ai donc décidé de le faire seule avec des produits de grande distribution, jusque là ça allait malgré une légère différence (un peu plus foncée sur les racines, les produits n’étant pas aussi fort que ceux utilisés par les coiffeurs).

Mais aujourd’hui j’ai testé un shampooing bleu qui élimine les reflets jaunes, qui d’ailleurs est top… ça éclaircit vraiment. Ce produit, on le trouve chez les coiffeurs c’est un shampooing de la marque Schwarzkopf. Le problème est que cela a accentué la différence entre les cheveux décolorés chez le coiffeur et ceux que j’ai décoloré moi même et j’ai clairement 2 couleurs différentes !

Donc j’innove ! J’ai pris mes petites jambes et j’ai été dans un magasin de revente de produits de coiffure professionnel, heureusement que nous sommes le 22 décembre et que les magasins sont ouverts ! Je me suis renseignée au préalable, attention ne vous lancez pas dans une déco avec des produits professionnels pour la première fois, moi je connais mon cheveu et je sais quels produits utilisent les coiffeurs donc j’ai simplement utilisé les mêmes.

Je suis rousse, donc il faut éliminer le pigment orange, ce qui est très très très difficile à enlever.
J’ai donc pris une poudre décolorante bleu (il en existe une blanche aussi), le bleu neutralisant le pigment orange et évitant ainsi la chevelure jaune ! Puis il faut mélanger avec un oxydant, il en existe 4 types: 10%, 20%, 30% et 40%.  J’utilise le max soit 40% car mes cheveux ne décolore pas sinon. Le dosage c’est 1 dans 1, par exemple 50 ml pour 50 mg. Il faut que les mèches soit recouverte en totalité avec une couche assez épaisse,  l’éclaircissement sera plus prononcé.

Il faut également s’armer de patience, 45 à 50 min de temps de pause douloureuse, ça pique énormément, c’est d’ailleurs là que l’on sent la différence avec les produits de grande distribution qui ne pique pas… C’est agressif pour le cuir chevelu, donc ça fait mal… je sais je suis maso… Puis on finit par un soin ultra nourrissant…votre cheveu vous remerciera de cette gentille attention après tout ce que vous lui avez fait subir !

Je re précise que tout cela est adapté à mes cheveux. J’ai la chance d’avoir des cheveux qui sont ultra résistants, ils ont tout vu les décos, les défrisages, les décapages après une coloration noire  et certes ils sont moins vifs mais toujours bien présent ! Les coiffeurs n’en reviennent pas !

Il faudra également être patient car selon le résultat voulu, il faudra peut être plusieurs visites chez votre coiffeur. La décoloration est peu compatible avec des cheveux longs… Je vous montre le résultat.

Je suis assez fière je suis presque une pro !

Avant

20131223-143459.jpg

20131223-143516.jpg

Liebster Awards number 3

liebster_award1

Pour la 3 ème fois je suis nommée aux liebster awards, merci à Coeur de Canard de m’avoir séléctionnée.

Comme j’ai déjà tout rempli 2 fois, je ne répondrais qu’aux questions, vous savez déjà bien trop de choses sur moi !!

Mes 11 questions :
 
Pour quelles raisons as-tu créé ton blog ?
Pour pouvoir interagir avec des personnes sur des sujets, des produits qui me plaisent.
 
Quelle est ta marque favorite de maquillage ?
Il y en a plusieurs :  Clinique, Lancôme, Shisheido, Kiko…
 
Comment te définirais-tu en 3 mots ?
Pipelette, râleuse, généreuse.
 
Y’as-t-il un objet ou accessoire que tu ne quittes jamais ?
Mon téléphone, oh la la c’est mal !
 
Quel est le dernier plaisir que tu t’es acheté en maquillage ou soin ?
Rouge à lèvre Shisheido, trop joli!
 
Quelle est la couleur de ton vernis actuellement ?
Rouge glamour mais juste au pied (boulot oblige).
 
Quelle as été ton plus gros coup de coeur en maquillage/soin ?
Mon fond de teint Clinique, je le quitte jamais, comme mon téléphone !!
 
As-tu un grand projet pour 2014 ?
Avoir mon permis un jour…
 
Un rêve que tu aimerais voir se réaliser ?
Partir vivre ailleurs, loin …
 
Quelle est la dernière chose qui t’as fait sourire ?
Ma fille